théâtre

Confesse

D'après une idée originale de Sébastien Gindre

Lecture itinérante - création

Confesse, c’est un nouveau lieu mobile pour un nouveau type de lecture.

Une boîte de bouquiniste géante tombée du ciel… Ici le processus de confession est inversé. Cette boîte parle. À travers un moucharabieh, le public vient écouter une voix, différentes voix qui lui racontent un texte, un livre, un poème… Retrouvez-la dans Paris tout au long du festival : ici, au Musée Picasso ; là, dans les jardins d’une mairie... Laissez-vous porter par les voix des différents comédiens de la scène théâtrale française. Confesse, c’est son titre, permettra chaque jour de redécouvrir des livres étonnants, méconnus, des ouvrages licencieux ou disparus, des fragments de philosophie oubliés (de Rûmi à Philip K. Dick, de Baffô en passant par Huxley, de Kafka aux anonymes nombreux)….

Venez vous jeter dans la bouche d’ombre à sensations ! Venez à Confesse !

 

Sélection d’ouvrages : « Volontiers je la décrirai », Jacques Poulain, 1998, Ed Sulliver. / « Sous un poirier sauvage », Ko Un, 2004, Ed Circé. / « Les techniciens du sacré », Jérôme Rothenberg, 2007, José Corti /  « Lettre au père », Franz Kafka, 1994, Petit Biblio Ombres. /  « Routes d’antan » (Xargatune droma), Papùsa , 2011, l’Harmattan. / « Le bateau-usine », Koyabashi Takiji, 2015, Allia. / « Septentrion », Louis Calaferte, 1993, Cercle du livre précieux. / « La clairefontaine », David Bosc, 2014, Verdier. / « Le cerveau noir de Piranèse », Marguerite Yourcenar, 2016, pagined’Arte. / Baffo, Poésies complètes...